Des grues et de l’eau

Tirages-lith-Alexandre-Bossard (8)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (3)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (1)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (12)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (9)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (10)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (4)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (6)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (7)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (5)
Tirages-lith-Alexandre-Bossard (11)

Un fragment (sur)vivant de l’industrialisation, symbolisant à la fois ce passé industriel encore présent et étant un maillon de sa disparition par l’interconnexion entre des lieux lointains qu’il permet, tel est la représentation qui peut être faite d’un chantier naval. Cette série parle de ce paradoxe et de notre monde devenant de plus en plus interdépendant (et dépendant d’énergie fossile) dont le fonctionnement présage sa propre chute.

Ces photos ont été prises début 2019 entre le nord de la Pologne et le nord de l’Allemagne, de Gdansk à Hambourg. Les tirages lith 18×24 sont réalisés à la main sur papier baryté.